Lieux |
En Flandre la liaison s’effectue essentiellement via la Lys et le canal circulaire de Gand.
Le projet |
le projet Seine-Escaut relie deux des principales régions industrielles d’Europe.
Revalorisation de la rivière |
Des avant-berges écologiques constituent un habitat attrayant pour une multitude d’animaux et de plantes.

Le projet Seine-Escaut

Améliorer la liaison fluviale entre la Seine et l’Escaut. C’est ainsi que l’on peut décrire en bref la collaboration commune de la France, de la Wallonie et de la Flandre au projet Seine-Escaut. Sur le territoire flamand, la liaison s’effectue essentiellement via la Lys et le canal circulaire de Gand et de là vers le canal de Gand-Terneuzen.

Ce projet permet à la navigation fluviale de se substituer valablement au transport de marchandises par la route et il se traduira par des routes moins encombrées, par une plus grande sécurité et par un environnement moins pollué.

Le projet Seine-Escaut s’attache aussi à la revalorisation fluviale : renforcement écologique des rives, développement de la faune et de la flore, restauration des anciens méandres, des sentiers pédestres et des pistes cyclables correctement praticables qui permettront au public de profiter lui aussi de cette revalorisation.